Rechercher

3 Étapes pour comprendre le concours SOG INTERNE

Dernière mise à jour : 2 mars


Le sous-officier de gendarmerie est investi d’une mission de sécurité générale et de paix publique. Appelé à agir aussi bien dans le champ de la police judiciaire que dans celui du maintien de l’ordre ou de l’action militaire, un gendarme occupe des métiers très divers. Il assure la défense du pays, rassure et protège les citoyens, il mène des enquêtes, sécurise et maintient l'ordre sur l'ensemble du territoire.

Le gendarme protège les Institutions de la République et est le dernier rempart de l'Etat.


1. Les conditions d'inscription au concours SOG


Le concours sous-officier (SOG) INTERNE s’adresse aux personnes avec une expérience en gendarmerie, dans la police ou l'Armée.

Vous n’avez pas besoin de diplôme pour passer le concours SOG Interne. Voici dans quels cas vous pouvez vous y inscrire :


  • Vous devez être âgé de 18 ans au moins et de 35 ans au plus au 1er janvier de l’année du concours.

  • Si vous êtes gendarme adjoint, il faudra justifier d'au moins 1 an de service au 1er janvier de l’année des épreuves.

  • Si vous êtes adjoint de sécurité de la police nationale, il faudra justifier d'au moins 1 an de service au 1er janvier de l’année des épreuves.

  • Si vous êtes réserviste de la gendarmerie nationale, vous devez avoir un ESR signé le premier jour des épreuves du concours ;

  • Si vous êtes militaire d’une autre force armée, il vous faudra dans ce cas justifier au moins quatre ans de service au 1er janvier de l’épreuve et être encore sous contrat le jour de l'épreuve ;

Vous avez 3 tentatives réussir ce concours.

2. L'inscription


Les inscriptions au concours de sous-officier de gendarmerie (SOG) se font en ligne, (sur le site https://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/recrutement/) une fois par an, et commencent à partir du mois de mars 2022, jusqu’au mois de juin 2022. Si vous n’avez pas accès à internet, il vous est possible de vous inscrire dans le centre de recrutement le plus proche de chez vous.



3. Les épreuves du concours SOG Interne


Vous vous êtes inscrit ? Alors maintenant, passons aux épreuves.

Le concours est organisé en 2 temps :

Une épreuve écrite (aussi appelée "épreuve d'admissibilité") et des épreuves orales (aussi appelées "épreuves d'admission").

L'épreuve d'admissibilité se déroulera en septembre 2022.

Les épreuves d'admission pour le concours interne seront probablement organisées entre novembre et mi-décembre 2022.

Vous pourrez passer les épreuves partout en France, il existe aussi des centres d’examen en Outre-mer.


#1 L’épreuve écrite


L’épreuve écrite se nomme : composition sur un sujet de connaissances professionnelles.


Elle dure 3 heures, elle est coefficient 7, et en-dessous de 6/20 la note est éliminatoire, alors faites attention ! Préparez-vous bien !


Lors de cette étape, vous devrez répondre à plusieurs questions, avec ou sans documentation, sur des problématiques relatives à la sécurité intérieure et à la défense. Les questions portent sur le programme de la gendarmerie disponible sur ce lien. (Le programme officiel)


Les objectifs de l'épreuve :

  • Évaluer vos connaissances sur la gendarmerie, sur les textes qui régissent le travail des Agents de police judiciaire Adjoints (APJA) et sur votre environnement de travail.

  • Mesurer votre niveau de rédaction en français : les réponses aux questions devront être organisées avec une introduction, une argumentation et une conclusion.



Pour vous aider à améliorer votre niveau de rédaction et à acquérir toutes les connaissances requises pour les écrits, TOPGEND, une classe préparatoire spécialisée dans la préparation du concours sous-officier (SOG), a mis en place la « PRÉPA INDIVIDUELLE » disponible sur son site, dans la boutique. (www.topgend.fr).



-Cette préparation vous offre plus de chance de réussir les écrits du concours SOG INTERNE.

-Elle est disponible jusqu'à mai.

-Elle vous permet de vous organiser comme vous le souhaitez et enfin, elle vous offre l'opportunité d'être encadré, aidé et soutenu par l'expérience de Frédéric Rodrigues, un officier de gendarmerie (en disponibilité), ayant servi 17 ans dans l'Institution.


#2 Les oraux et le sport


Les entretiens et les épreuves sportives se déroulent généralement sur deux jours consécutifs, entre les mois de novembre et de décembre inclus pour le concours interne. Elles se nomment les épreuves d'admission.

Vous devrez vous y présenter avec :

  • Votre pièce d’identité

  • Une preuve de votre statut (GAV, ADS...)

  • Les pièces originales de vos diplômes

  • Votre dossier professionnel

  • Le certificat médical vous autorisant à passer les épreuves sportives.

Tous les documents obligatoires à apporter le jour du concours sont précisés sur votre convocation officielle !


Inventaires de personnalité et entretien avec le psychologue.


Cette épreuve est non notée.

Vous allez passer des tests psychotechniques sous forme de questionnaires à choix multiples. Ils ne sont pas notés et permettent de préparer l’entretien avec le psychologue. Celui-ci vise à évaluer vos capacités d'adaptation à l'emploi auquel vous postulez. Il aide le jury à se positionner et à comprendre votre personnalité pour prendre sa décision finale.

"N'oubliez pas que le métier de gendarme est un métier exigeant et dangereux. Il est important pour la gendarmerie de bien vérifier que votre personnalité corresponde avec les exigences du métier".

Entretien oral avec le jury


Cette épreuve dure 25 minutes, elle est coefficient 7, et en-dessous de 6/20 la note est éliminatoire.


Cette épreuve consiste à vous faire interroger par un jury sur votre parcours professionnel et sur vos motivations à devenir sous-officier de gendarmerie. Dès le début de l’entretien, vous remettrez votre dossier professionnel au jury pour qu’il s’appuie dessus.


Nos astuces : articulez bien, prenez une bonne posture, et soyez positif dans vos paroles.



L’épreuve numérique


Elle est coefficient 1 et est non éliminatoire

Vous devrez répondre à un questionnaire à choix multiples, visant à évaluer votre connaissance et vos compétences numériques.



L’épreuve sportive de gendarmerie


Elle est coefficient 7, et en-dessous de 6/20 la note est éliminatoire.


Attention : Pour passer les épreuves sportives, n’oubliez pas votre certificat médical d’aptitude rempli par votre médecin. Il est obligatoire.


Pour ce qui concerne les GAV et Réservistes, si vous le souhaitez, vous pouvez vous adresser à votre infirmerie militaire pour récupérer le certificat de Visite Médicale Périodique (VMP) mentionnant l’aptitude au sport.


L’épreuve physique de gendarmerie (EPG) se compose de 3 ateliers:


- Un parcours d'obstacles (chronométré)

- La simulation d'un combat (chronométrée)

- Un transport de poids (Réussite ou échec)


Veuillez retrouver le barème de l'épreuve sportive sur notre article : Barème sport gendarmerie


Les objectifs de ces épreuves :

  • Le parcours d’obstacles évalue votre motricité et votre endurance face à un effort physique.

  • Les tractions et chutes mesurent votre maîtrise technique et votre résistance. Préparez-vous bien, ces deux épreuves sont chronométrées et l’enchaînement n'est pas facile !

  • Pour finir, l’épreuve de transport de poids (45 kg pour les hommes, 25 kg pour les femmes) jauge votre puissance musculaire.

Un conseil : Ne négligez pas l'épreuve sportive, elle est difficile. alors, préparez-vous bien.


Si vous avez des questions concernant le concours SOG Interne, n'hésitez pas à exprimer votre interrogation sur le Forum du site ou rejoignez notre groupe d'entraide sur Facebook


286 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout