top of page
Rechercher

Barème sport gendarmerie

Dernière mise à jour : 1 oct. 2022


C'est l'arrêté du 27 avril 2011 qui fixe les conditions d'organisation et les modalités de déroulement de l'épreuve physique de la gendarmerie ou EPG. Il définit également les coefficients attribués aux épreuves prévues à l'article 13-1 du décret n° 2008-952 du 12 septembre 2008 portant statut particulier du corps des sous-officiers de gendarmerie.



Comment se déroule l'Épreuve Physique de la Gendarmerie ?


L'EPG comporte trois épreuves, à savoir un parcours d'obstacles, une simulation de combat, et un transport de poids.


Le parcours d'obstacles

Le parcours d'obstacles se fait sur une distance de 50m, à réaliser 6 fois. Cette épreuve nécessite ainsi beaucoup d'endurance et comporte de nombreux sauts et déplacements rapides. À cause des différents enchainements, cette épreuve requiert une préparation de plusieurs semaines voire quelques mois, selon votre niveau.


La simulation de combat

Quant à la simulation de combat, elle implique un effort de traction et de poussée. Dans le cadre de cet entraînement, il faut agripper une corde reliée à un poids (36kg pour les hommes et 25kg pour les femmes). Ainsi, mis à part l'endurance, il faut également procéder à un renforcement musculaire pour avoir du succès lors de cette épreuve.


Le transport de poids

Dans cette épreuve, il faut transporter un sac de sable de 45kg pour les hommes et 25kg pour les femmes sur une distance de 15 m. Il faut se servir uniquement de ses bras pendant le transport et reposer le sac en douceur à l'arrivée, ce qui nécessite une grande force musculaire.




​NOTES

​HOMMES

FEMMES

20

3'10

3'20

19

3'15

3'25

18

3'20

3'30

17

3'25

3'35

16

3'30

3'40

15

3'35

3'45

14

3'40

3'50

13

3'45

3'55

12

3'50

4'00

11

3'55

4'05

10

4'00

4'10

9

4'10

4'20

8

4'20

4'30

7

4'25

4'35

6